Trucs et Astuces : Votre chien est probablement plus stupide que vous ne le pensez, selon une nouvelle étude
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Votre chien est probablement plus stupide que vous ne le pensez, selon une nouvelle étude

Votre chien est peut-être vraiment gentil, votre meilleur ami. Mais il n’est pas aussi intelligent que vous le pensez, selon une nouvelle recherche.

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
25 25 Partages

Votre chien est peut-être vraiment gentil, votre meilleur ami. Mais il n’est pas aussi intelligent que vous le pensez, selon une nouvelle recherche.

Les chiens ont un ensemble unique de capacités cognitives, mais ils ne sont pas intrinsèquement plus intelligents que les autres animaux, lit-on dans l’article de la recherche, publié dans la revue Learning & Behavior

«Les chiens sont spéciaux, mais ils ne sont pas exceptionnels», explique Britta Osthaus, co-auteure, maître de conférences en psychologie à la Christ Church University au Royaume-Uni. "Ils sont intelligents, mais ils ne sont pas surdoués ».

La recherche a été inspirée par l’emploi précédent de l’auteur principal, Stephen Lea, qui a déjà été rédacteur en chef de la revue Animal Cognition.  Monsieur Lea est actuellement professeur émérite de psychologie à l'Université d'Exeter au Royaume-Uni et a vu de nombreux articles sur les capacités spéciales des chiens. Cependant, il a remarqué que les autres animaux étaient rarement testés en utilisant les mêmes types de tâches cognitives. En travaillant avec Britta Osthaus, il a décidé de mettre les choses au clair en analysant plus de 300 études existantes sur la cognition animale, dans le but de comparer les chiens à d'autres espèces équivalentes.

Adobe

Les chiens entrent dans trois classifications principales, dit l’article. 

  1. Ce sont des carnivores, un ordre d’animaux composé principalement de carnivores.
  2. Ce sont des chasseurs sociaux, ce qui signifie qu’ils travaillent ensemble pour trouver et récupérer de la nourriture.
  3. Ils ont été domestiqués par l’humain.

Pour leur recherche, Osthaus et Lea ont comparé les chiens à des espèces appartenant à chacune de ces trois catégories: 

  1. Les loups (ancêtres proches).
  2. Les chiens sauvages.
  3. Les hyènes (carnivores et chasseurs sociaux).
  4. Les chats (carnivores et animaux domestiques). 
  5. Les dauphins et les chimpanzés. (chasseurs sociaux) 
  6. Les chevaux et les pigeons (animaux domestiques). 

Les chercheurs ont découvert que d’autres animaux pouvaient égaler ou dépasser les capacités du chien, dans de nombreuses catégories cognitives, allant de la capacité à tirer des informations des stimuli sensoriels à la résolution de problèmes, en passant par l’intelligence sociale.

Adobe

«C’est la seule espèce au milieu de ces trois catégories, elle est donc plutôt spéciale. En raison de ses classifications qui se chevauchent, la race canine s’est bien adaptée à certaines tâches, comme servir de guides pour les aveugles ou les assister les policiers. Mais dans chacune de ces trois catégories, « vous trouverez d'autres animaux ou d'autres espèces qui feront aussi bien que les chiens, ou peut-être encore mieux. » Et beaucoup d'animaux pouvaient être considérés lors de l'examen spécial à travers le prisme de leurs qualités spécifiques,» a déclare Britta Osthaus.

L'opinion populaire selon laquelle les chiens sont exceptionnellement intelligents persiste probablement pour plusieurs raisons, explique-t-elle. 

Les chiens sont faciles à étudier, donc il n'y a tout simplement plus d'informations sur leurs capacités cognitives que celles d'autres espèces. De plus, comme les humains entretiennent une relation particulièrement étroite avec les chiens, il existe probablement un élément de biais de confirmation dans la littérature scientifique. « Nous aimons que nos chiens soient très intelligents, et nous aimons qu'ils soient appréciés », déclare Britta Osthaus.

Adobe

L'opinion populaire que les chiens sont exceptionnellement intelligents persiste probablement pour plusieurs raisons, explique Osthaus. Les chiens sont faciles à étudier, pour une chose, donc il n'y a tout simplement plus d'informations sur leurs capacités cognitives que celles d'autres espèces. Et comme les humains entretiennent une relation particulièrement étroite avec les chiens, il existe probablement un élément de biais de confirmation dans la littérature scientifique. "Nous aimons nos chiens pour être très intelligent, et nous aimons qu'ils soient appréciés", dit Osthaus.

Mais traiter les chiens comme une espèce extrêmement intelligente peut en réalité leur rendre un mauvais service. Nous devons tenir compte du fait que les chiens sont des chiens. Nous devons être justes envers les chiens, savoir quelles sont leurs limites et ne pas en attendre trop », ajoute-t-elle.

La recherche suggère ausso que d’autres animaux méritent plus de crédit que ce qu’on leur en donne, comme le porc et la chèvre. Selon Britta Osthaus, si ces animaux ont besoin de stimulation mentale et  d'interaction sociale, nous devons réponse à ces besoins.

Adobe

Mais maintenant que vous savez que votre toutou est probablement moins intelligent que vous ne le pensiez, on sait que vous l’aimez tout autant (et que secrètement, vous vous dites que votre chien a un Q.I exceptionnel!).

Partager sur Facebook
25 25 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: TIME
Crédit Photo: fd