Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Une docteure vous rappelle de ne jamais mettre d'ail dans votre vagin

Une docteure vous rappelle de ne jamais mettre d'ail dans votre vagin
1.0k
Partages
Partager sur Facebook

Au cas où vous n’auriez pas encore été avertie, ne mettez pas de gousses d’ail dans votre vagin, peu importe ce que vous disent vos amis fans  d’huiles essentielles et de produits naturels et entièrement biologiques. Oui, il existe des tonnes de remèdes naturels efficaces dans le monde qui ont été soutenus par la science, mais l'ail dans le vagin  n'en fait absolument pas partie!

La docteure Jennifer Gunter, chroniqueuse sur la santé au New York Times a voulu mettre les choses au clair afin que nos vagins demeurent en santé. Elle a utilisé des publications sur Twitter pour clarifier quelques points concernant la combinaison de gousses d'ail et des zones intimes.

Il n’existe aucune science qui puisse prouver que le fait d’insérer un morceau d’ail dans un vagin guérira une infection à levures. Il n’y a que très peu de données scientifiques indiquant qu’un composant de l’ail ait des propriétés anti-levure.

Si vous insérez une gousse sans la tasser, l’allicine ne va nulle part.

De plus, l’ail pourrait être sale. Probablement parce que c’est une plante qui pousse dans le sol! Donc, vous pouvez commencer avec une infection à levures et vous retrouver avec une infection encore pire ensuite!

Même si vous avez écrasé la gousse d’ail pour en libérer l'allicine, sachez que:

  1. Le jus d'ail brûle comme ça ne se peut pas! Particulièrement sur les zones cutanées sensibles (déjà en proie à une infection à levures, qui plus est) 
  2. Écrasé, l’ail est extrêmement difficile à faire sortir des parties intimes et il pourrait vous faire atterrir au bureau du gynécologue… ce qui serait embarrassant, avouez! 

3. L’ail pourrait ébranler l'équilibre délicat de votre flore vaginale, qui a déjà été ébranlé par la levure.

Pourquoi les gens pensent-ils que cela fonctionne? De nombreuses femmes diagnostiquent elles-mêmes leur infection à levures et pensent simplement que l’ail résout leur problème.

L’effet placebo peut aussi expliquer cette idée…

En résumé, tenez-vous-en aux remèdes en vente libre qui ont fait leurs preuves ou planifiez une visite chez votre médecin.

Vous vous demandez peut-être, qui, de par le monde, a pensé à mettre de l’ail dans un vagin? Sachez qu’il s’agit d’un remède populaire assez répandu sur Internet (tout comme les rumeurs selon lesquelles les vaccins sont dangereux).

Pourquoi les gens y croient-ils? Probablement parce qu'il existe certaines preuves qu'une des propriétés de l'ail est l'anti-levure - et parce que de nombreuses infections à levures sont auto-diagnostiquées ou disparaissent toutes seules. 

C’est aussi parce que les crèmes topiques à l’ail sont parfois utilisées pour traiter les infections fongiques externes telles que le pied d’athlète. 

Mais ces crèmes sont approuvées pour des utilisations externes, pas internes.

Pourquoi ne devons-nous pas croire en cette méthode odorante? Parce que son efficacité n’est pas prouvée, parce qu’elle peut être douloureuse et entraîner des complications.

On ne saurait trop insister: si votre médecin vous dit de ne pas faire quelque chose, ne le faites pas. Si la science ne le valide pas, ne le faites pas. Votre vagin est un équilibre autorégulateur de levure, de bonnes bactéries et de toutes sortes de choses: il ne faut pas prendre de risques inutiles.

L’ail, ça va dans la sauce pour vos pâtes, pas dans votre culotte.

Et si vous tenez absolument expérimenter le pouvoir de l'ail et de l'allicine, mangez-en un peu. Ce n'est pas dangereux comme de le mettre dans votre vagin et il n’y a pas d’effets secondaires… hormis une haleine reconnaissable…

Source: Scary Mommy · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...