Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Un Québécois intente un recours collectif contre un fabricant de machines à laver.

Un Québécois intente un recours collectif contre un fabricant de machines à laver.
0
Partages
Partager sur Facebook

Si vous possédez une laveuse à chargement  frontal, vous connaissez probablement cette odeur de moisissure qu’on peut y sentir plus ou moins fréquemment. Mais vous pensez qu’à part la nettoyer, il n’y a rien à faire. 

Un Québécois lui, a décidé de prendre les grands moyens pour que la bien connue entreprise d’électroménagers Whirlpool assume ses responsabilités à ce sujet en lançant un recours collectif contre elle.

Après avoir reçu le feu vert de la Cour supérieure et de la Cour d'appel du Québec, Sylvain Gaudette a franchi jeudi dernier la dernière étape nécessaire pour que sa demande d’action collective aille de l’avant. La Cour suprême du Canada a refusé de revoir l’affaire.

Whirpool demandait à ce que la démarche du Québécois soit avortée parce qu’une initiative semblable d'un autre client insatisfait avait été rejetée il y a 6 ans.

Sylvain Lambert, le client en question, s’y était pris trop tard, ce qui a fait que son droit d'action personnel étant prescrit. Les tribunaux avaient conclu qu'il ne pouvait pas agir en justice au nom d'un groupe de propriétaires de laveuses.

Le plaignant actuel, Sylvain Gaudette a déposé sa demande trois ans plus tard et la compagnie Whirpool tentait depuis ce temps de convaincre les tribunaux que l’affaire avait déjà été jugée.

Dans la liste des machines à laver à chargement frontal incluses dans le recours collectif, on retrouve les appareils Whirlpool Duet, Whirlpool Duet HT  et Whirlpool Duet Sport, en plus d’autres appareils de marque Kenmore et Maytag manufacturés par Whirlpool.

Monsieur Gaudette tentera de  prouver que ces laveuses frontales ont des vices de conception qui valent des dédommagements aux clients qui ont senti une odeur de moisi provenant de leur laveuse ou qui ont dû acheter des comprimés Affresh.

L’homme allègue que les machines à laver n'ont pas été conçues pour diriger correctement l'eau vers les surfaces exposées à l'eau, au savon, à la saleté et aux débris no à leur permettre de sécher une fois le  lavage terminé, ce qui ferait en sorte que l'accumulation de résidus a contribué à la formation de moisissures et de mauvaises odeurs touchant les machines à laver, mais aussi les vêtements nettoyés et les pièces où ils se trouvent.

clg.org

Le client insatisfait reproche à l’entreprise Whirpool d’avoir fait la promotion d’appareils écoénergétiques, alors qu’il lui fallait effectuer des lavages à l’eau chaude et en utilisant des produits spécialisés pour éliminer odeurs et moisissures.

Tous les clients canadiens qui possèdent, ou ont possédé une machine à laver de marque Whirpool éprouvant des problèmes similaires peuvent se joindre au recours collectif. Ce recours soutient que ces clients, en plus de devoir débourser des coûts pour remplacer leurs machines défectueuses, ont souffert de douleurs, de souffrances, de troubles et de désagréments.

Le document juridique souligne  de plus que la compagnie Whirlpool avait connaissance du problème, sans toutefois avoir posé les gestes attendus, en vendant plutôt ses propres produits pour éliminer les moisissures.

Certains modèles de laveuses problématiques de Whirpool, commercialisés à partir de l’année 2001,  auraient fait l’objet de correctifs au fil des plaintes reçues.

Dans le passé, le fabricant Whirpool et le détaillant Sears ont réglé une entente à l’amiable lors d’un recours collectif semblable aux États-Unis, tout en refusant d’indemniser les clients du Canada.

Les consommateurs désirant s’inscrire à ce recours peuvent consulterle lien suivant.

La liste des appareils inclus dans la procédure ce trouve sur ce même site.

Source: MSN · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...