Trucs et Astuces : Un enfant « obéissant » est un enfant qui ne va pas bien
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un enfant « obéissant » est un enfant qui ne va pas bien

Selon un auteur, trop de docilité devrait nous inquiéter!

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Arnaud Deroo, auteur du livre « Porter un regard bien-traitant sur l’enfant et sur soi », dénonce le désir de certains adultes de faire des enfants qui écoutent sans rechigner, qui ne se rebellent jamais et qui restent tranquillement en place. Une réflexion qui pourrait faire sursauter de nombreuses personnes, qui pensent qu’un enfant qui obéit est un enfant bien éduqué…

En fait, si on y réfléchit bien, il est un peu effrayant de songer au fait qu’un enfant qui se plie aux demandes et aux ordres des adultes sans discuter n’est probablement pas en sécurité!

Adobe Stock

Un enfant qui demeure en permanence « un ange » aux yeux de plusieurs ne peut pas exprimer ses besoins ni forger son identité. Il refoule tout cela très profondément en lui et ne fait que reproduire ce que l’on attend de lui. Et ce, sans exprimer la moindre émotion…

Or, un enfant doit pouvoir sauter, crier, rire, pleurer, être en désaccord… Chaque personne, peu importe son âge, devrait avoir le droit d’être humaine. Nos expériences nous aident à nous développer,  à grandir. Sans elles, il nous est impossible d’évoluer. Au contraire, nous régressons peu à peu!

Adobe Stock

Que faire comme parent, alors?

Il ne faut pas forcer un enfant à se comporter comme un « petit soldat ». Il faut le laisser faire l’expérience de la vie. Grâce à ses expériences, il pourra ensuite s’épanouir comme adulte et ainsi, être respectueux envers les autres. 

Un enfant ne doit pas devenir un être dénué de sentiments et soumis à la domination. Son « âme » ne doit pas disparaître!

C’est pourquoi il est primordial de se mettre au même niveau que l’enfant mentalement et symboliquement. Les adultes ne doivent pas adopter un comportement trop autoritaire, ni trop laxiste. 

Adobe Stock

L’essentiel du message de l’auteur est de faire attention aux croyances éducatives qui nous font désirer des enfants sages et bien élevés, en les « éduquant » dans le stress et par la crainte du plus fort.

Un enfant sage, trop obéissant, est simplement un enfant qui se soumet. 

Les neurosciences ont pourtant démontré que l’on apprend mieux, que l’on grandit mieux et que l’on vit mieux dans la bienveillance.

Cela vaut la peine de prendre un moment, comme parent, grand-parent ou éducateur, pour réfléchir à cette question.

Qu’en pensez-vous?

Partager sur Facebook
0 0 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: TS La santé pour tous
Crédit Photo: Adobe Stock