Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Important rappel d'un médicament contre les brûlures d'estomac au Canada

Important rappel d'un médicament contre les brûlures d'estomac au Canada
0
Partages
Partager sur Facebook

Santé Canada vient de faire un rappel important de Zantac, un médicament contre les brûlures d'estomac qui est disponible sans ordonnance. Il se pourrait qu'il contienne une substance probablement cancérogène.

C'est CBC qui rapporte cette nouvelle qui va intéresser tous ceux qui ont l'habitude de prendre des médicaments contre les brûlures d'estomac. En effet, Santé Canada vient de faire un grand rappel de Zantac à travers le pays parce qu'il « qu’il pourrait potentiellement contenir une impureté, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), à des concentrations supérieures à ce qui est acceptable». La chaîne de télévision indique que la NDMA est considérée comme probablement cancérogène par l'Organisation mondiale de la Santé.

Hormis le Zantac, qui est disponible sans ordonnance, d'autres médicaments sont concernés, explique CBC. En effet, Santé Canada indique sur son site web que «la NDMA pourrait être présente dans les produits de ranitidine, peu importe le fabricant». Leurs distributions respectives sont donc pour le moment interrompu. Toutefois, l'organisme gouvernemental souligne qu'il s'agit de mesures provisoires «jusqu'à ce qu'il soit prouvé qu'ils ne contiennent pas de NDMA à des concentrations dépassant celles qui sont acceptables».

Santé Canada a mis en ligne la liste complète des médicaments concernés sur son site web. Il s'agit de réducteur d'acide (ranitidine) vendu sous les noms de marque Equate et Selection, de l'Apo-Ranitidine (Solution orale), de l'Apo-Ranitidine (comprimés de 150 mg), de l'Apo-Ranitidine (comprimés de 300 mg), de Sandoz Ranitidine, de Ranitidine, de Zantac, de Zantac Maximum Strength (sans ordonnance), de l'Act ranitidine. Vous pouvez consulter ses informations plus en détails ici.

Santé Canada bien prend soin de rappeler sur son site web que «cette mesure est provisoire et préventive, car Santé Canada continue de recueillir de l'information auprès des entreprises et d'évaluer la question en collaboration avec d'autres organismes de réglementation internationaux». CBC indique que le Canada n'est pas le seul pays touché par ce rappel. Les États-Unis sont également concernés.

Source: CBC · Crédit Photo: Facebook

Nos plus populaires ...