Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Demander à un employé d’avoir un billet médical est un «risque pour la santé publique», selon des experts

Demander à un employé d’avoir un billet médical est un «risque pour la santé publique», selon des experts
0
Partages
Partager sur Facebook

Alors que l'hiver est à nos portes, la saison des rhumes et des grippes risque de cause quelques absences au travail. Certains employeurs demandent un billet médical pour justifier une absence, ne serait-ce que pour une journée. Mais l'Association médicale canadienne considère qu'il s'agit d'un « risque pour la santé publique ».

D'après un sondage IPSOS, 8 Canadiens sur 10 ont dit qu'ils iraient au travail malade si leur employeur exigeait une note du médecin pour justifier leur absence. Pour la Dr. Gigi Osler, cela cause un risque pour la population.

« Exiger un billet médical introduit un risque inutile pour la santé publique, si vous avez maintenant des personnes malades - qui seraient autrement restées à la maison - qui se rendent chez le médecin, dans une clinique sans rendez-vous ou dans une salle d'urgence juste pour en avoir un billet médical », a-t-elle déclaré à Global News. « Si quelqu'un a une maladie comme la grippe ou le rhume, notre conseil médical serait de rester à la maison, de se reposer, de récupérer et de ne pas sortir en public. »

« De mon point de vue aux urgences, nous sommes inquiets lorsque des personnes contractent une maladie virale ou une maladie infectieuse », a ajouté la Dr Kate Hayman. « Nous voyons beaucoup de personnes immunodéprimées à cause de leurs maladies chroniques. Si un travailleur vient chercher un billet médical parce que son employeur le lui demande et qu’il tousse et éternue dans la salle d’attente, cela met en danger les autres personnes. »

Kate Hayman croit aussi que l'exigence de ces billets médicaux crée une pression supplémentaire sur le système de santé. Elle croit que des journées maladie payées de tous les employeurs permettraient de prévenir des visites inutiles chez le médecin. 

Des médecins ont donc commencé à facturer directement les employeurs dans l'espoir qu'ils cessent d'exiger à leurs employés un billet médical dès qu'ils s'absentent pour une journée. L'Association médicale canadienne croit que des journées maladie payées sont la solution, affirmant qu'il a été prouvé que les employés ne prendront pas nécessairement toutes les journées accordées dans l'année mais seulement les journées nécessaires pour leur rétablissement lorsqu'ils sont malades. Cela n'aurait donc aucun impact négatif notable sur les employeurs, mais l'impact serait très positif pour les employés. 

Source: Global News
Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...