Trucs et Astuces : À 50 ans, on ne peut peut-être pas avoir un corps de 25 ans, mais on peut en avoir le cerveau!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

À 50 ans, on ne peut peut-être pas avoir un corps de 25 ans, mais on peut en avoir le cerveau!

Découvrez comment, selon les neurosciences…

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
52 52 Partages

C’est par accident que la neuroscientifique Sara Lazar, de Mass General et de la faculté de médecine de Harvard, a commencé à étudier la méditation. Elle avait subi des blessures lors de son entraînement pour le marathon de Boston et son thérapeute physique lui avait dit de s'étirer. La scientifique a donc commencé le yoga.

« Le professeur de yoga a fait toutes sortes d'affirmations, à savoir que le yoga augmenterait votre compassion et ouvrirait votre cœur », a déclaré Sara Lazar. « Et je pensais: "Oui, oui, oui, je suis ici pour m'étirer." Mais j'ai commencé à remarquer que j'étais plus calme. J'étais mieux en mesure de gérer des situations plus difficiles. J'étais plus compatissante et plus ouverte, et je pouvais voir les choses du point de vue des autres ». 

Son expérience a poussé la neuroscientifique à examiner la littérature scientifique concernant la méditation de pleine conscience (une catégorie dans laquelle le yoga peut tomber). Elle a découvert un nombre croissant de preuves démontrant que la méditation réduit le stress, la dépression et l'anxiété, réduit la douleur et l'insomnie et améliore la qualité de vie.

Elle a donc commencé à faire ses recherches personnelles sur le sujet en utilisant les neurosciences.

Dans sa première étude, elle a examiné les « méditants au long cours » (c’est-à-dire les personnes qui avaient sept à neuf ans d'expérience) par rapport à un groupe témoin. 

Les résultats ont montré que les participants avec un bonne expérience de méditation avaient augmenté la matière grise dans plusieurs zones de leur cerveau, y compris le cortex auditif et sensoriel, ainsi que les régions insula et sensorielle.

Adobe Stock

Comme la méditation de pleine conscience vous ralentit et vous fait prendre conscience du moment présent et des sensations physiques comme votre respiration et les sons qui vous entourent, cela a du sens.

Mais les chercheurs ont aussi constaté que les adeptes de méditation avaient davantage de matière grise dans une autre région du cerveau, cette fois liée à la prise de décision et à la mémoire de travail, soit le cortex frontal. En fait, alors que le cortex de la majorité des gens se rétréci quand on vieilli, les adeptes de méditations âgés de 50 ans qui ont participé à l'étude avaient la même quantité de matière grise que les participants qui avaient  la moitié de leur l’âge!

Wow!

Sara Lazar et son équipe ont voulu s'assurer que ce résultat n'était pas dû au fait que les méditants de longue date avaient plus de matière grise au départ. Ils ont donc mené une deuxième étude, pour laquelle ils ont mis des personnes sans expérience en méditation dans un programme de pleine conscience de huit semaines.

Les résultats? Même huit petites semaines de méditation ont amélioré le cerveau des gens! Il y avait un épaississement dans plusieurs régions du cerveau, y compris l'hippocampe gauche (impliqué dans l'apprentissage, la mémoire et la régulation émotionnelle); le TPJ (impliqué dans l'empathie et la capacité à prendre de multiples perspectives); et une partie du tronc cérébral appelée les pons (où les neurotransmetteurs régulateurs sont générés).

Ajoutons que les cerveaux des nouveaux adeptes de méditation ont connu un rétrécissement de l'amygdale, une région du cerveau associée à la peur, à l'anxiété et à l'agressivité. Cette réduction de la taille de l'amygdale était corrélée à une réduction du niveau de stress chez ces participants.

Adobe Stock

Combien de temps faut-il méditer pour voir de tels résultats? 

Pour l'étude, les participants étaient invités méditer pendant 40 minutes quotidiennement, mais la moyenne a été de 27 minutes par jour. Plusieurs autres études suggèrent que vous pouvez voir des changements positifs significatifs en seulement 15 à 20 minutes de méditation par jour.

Les périodes de méditation de la chercheuse Sara Lazar, quant à elle,  sont très variables. « Certains jours, 40 minutes. Certains jours, cinq minutes. Certains jours, pas du tout. Cela ressemble beaucoup à de l'exercice. C'est très bien de faire de l'exercice trois fois par semaine. Mais si vous le pouvez est juste un peu chaque jour, c’est une bonne chose aussi », dit-elle.

Donc, la méditation peut vous donner le cerveau d'un jeune de 25 ans! C’est une bonne nouvelle! Dommage qu'elle ne puisse pas aussi vous donner un corps du même âge. Quoique, cela ne nuit pas non plus de ce côté…

Partager sur Facebook
52 52 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Business Insider
Crédit Photo: Adobe Stock