Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

10 trucs de beauté terrifiants qui ont été utilisés par le passé

10 trucs de beauté terrifiants qui ont été utilisés par le passé
0
Partages
Partager sur Facebook

Selon les époques et les pays, de nombreuses normes de beauté ont eu la cote et les femmes ont parfois utilisé des astuces étranges et dangereuses pour les suivre…

Certaines d’entre elles ont sacrifié leur santé, leur apparence et même leur vie pour se conformer à ces normes de la société! De nos jours, il est difficile de concevoir qu’elles soient allées aussi loin.

Mais c’est peut-être ce que les générations qui nous suivront penseront aussi de nous, avec nos chirurgies esthétiques et recettes miracles…

En attendant, faisons un petit saut dans le passé, pour voir comment les femmes qui nous ont précédés ont pu « souffrir pour être belles »…

1. Une teinture capillaire dangereuse

Pendant le 19e siècle, les femmes utilisaient déjà des teintures capillaires dangereuses. Ces colorants contenaient du nitrate d'argent ou du plomb, des éléments toxiques qui affectaient leur peau, leurs cheveux et même leurs poumons!  Pour couronner le tout, les résultats étaient imprévisibles… Les cheveux pouvaient donc tourner au vert au lieu d’au noir…

Commons.wikimedia  -  Chemistry-chemists 

2. Un blush au cinabre

Le cinabre est une espèce minérale composée de sulfure de mercure(II) de formule HgS. Il est associé à une activité volcanique récente. Dans l'ancien Japon et dans la Chine ancienne, il a été utilisé pour produire du blush et de la poudre, puis a servi de teinture pour les cheveux.Comme les autres composés du mercure, le cinabre est extrêmement toxique et le simple fait d’en respirer les vapeurs peut provoquer un empoisonnement grave!

Commons.wikimedia 

3. Le limage des dents

En Indonésie, il existait une norme de beauté étonnante. Les Indonésiennes avaient l'habitude d'aiguiser leurs dents pour qu’elles ressemblent à celles des requins! Mais inversement, leurs canines étaient limées… On dit que certaines femmes poursuivent cette pratique encore de nos jours dans cette région du globe. Le processus de est plutôt douloureux et dangereux, car différentes bactéries peuvent facilement pénétrer dans le corps par l’émail endommagé.

 Commons.wikimedia 

4. La déformation du crâne

Voici un autre rituel de beauté étrange de l’Antiquité. À cette époque, une tête allongée et ressemblant à un œuf était considérée comme belle. Des archéologues ont trouvé de ces crânes partout, de l'Amérique du Sud au Moyen-Orient. Apparemment, nos ancêtres ransformaient la forme de leur crâne dès l’enfance… Les têtes des enfants étaient étroitement liées par des bandages ou des planches de bois! Ces techniques ont eu un effet vraiment terrible sur le cerveau et les enfants sont souvent morts de cette pratique…

Wikipedia 

5. Des crèmes au cyanure et au mercure

À une époque, les crèmes et les lotions visant à éliminer les taches de rousseur et les grains de beauté contenaient de grandes quantités de cyanure et de mercure. Cela fonctionnait bien, mais l’utilisation constante de ces crèmes a provoqué l’accumulation de mercure dans le corps de ces femmes et a leur vie en provoquant un empoisonnement au mercure.

Le chlorure de mercure, une substance très toxique affectant le système nerveux central, était pour sa part utilisé pour adoucir la peau et guérir la syphilis.

 Commons.wikimedia 

6. Des vers contre l'excès de poids

Avant l’ère des gymnases ou celle des régimes stricts, des femmes avalaient des pilules faites avec des œufs de ténia (de petits vers), dans le but de perdre du poids. Il est apparu plus tard qu’elles ont ainsi connu divers problèmes de santé: nausées, anémie, système immunitaire affaibli, fatigue et maux de tête.

Commons.wikimedia -  Wikipedia 

7. Des robes en flanelle

À l'époque victorienne, les robes en flanelle, les chemises et les pyjamas étaient extrêmement populaires. Malheureusement, tout le monde ne pouvait pas se les payer. Ce tissu coûteux a donc été remplacé par un tissu bon marché et très inflammable. Une personne portant un vêtement fabriqué dans ce tissu et se tenant près d’une bougie pouvait être blessée ou même, mourir.

Wikimedia 

8. Des décorations dentaires

Il y a environ 2 000 ans, les anciens Mayas décoraient leurs dents avec de l'or et des pierres précieuses. Les dents étaient percées avec de petits trous afin que des morceaux de jade ou d'or puissent être insérés. Dans l'Égypte ancienne, il existait une technologie très similaire. Ces accessoires symbolisaient la richesse et le statut élevé d'une personne.

 Peacehall 

9. Le bandage des seins

Les standards de beauté du moyen âge dictaient que les femmes devaient avoir de petits seins. Ceci à cause de l'influence du christianisme. Le corps de la femme devait être non sexué: des hanches minces, des seins plats, de petites mains et de petits pieds et des lèvres minces. Pour atteindre ces résultats, les filles se bandaient les seins dès l'enfance, à tel point que leurs glandes mammaires cessaient de se développer!

 Commons.wikimedia 

10. La grossesse (ou la fausse grossesse!)

Au moyen âge, le culte de Marie a rendu populaires la grossesse et les seins affaissés. Pour être à la mode, une femme devait être enceinte ou porter un faux ventre spécial. Toutefois, accoucher plusieurs fois ou porter un faux ventre épais affectait la colonne vertébrale et était vraiment épuisant pour les femmes.

Wikipedia 

Décidément, les temps ont bien changé... Pour le mieux, espérons!

Nos plus populaires ...