Cuisine : Au tour de Walmart de se lancer dans la livraison d’épicerie à domicile au Québec

Au tour de Walmart de se lancer dans la livraison d’épicerie à domicile au Québec

Le Québec est la dernière province canadienne qui pourra bénéficier de ce service.

Publié le par Trucs et Bricolages dans Cuisine
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En quelques années, Walmart est devenu un joueur majeur dans l’univers des épiceries au Canada. 

Et voilà que l’entreprise a décidé d’emboiter le pas à IGA et métro, en offrant un service de livraison à domicile.

Jusqu’à maintenant, seuls les clients de l’île de Montréal ont eu accès à ce service. Mais Cyrille Ballereau, vice-président des opérations régionales pour Walmart Canada, a déclaré à La Presse que le géant des grandes surfaces « veut étendre l’offre ailleurs au Québec »,

Le service est assuré par Foodora et coûte 9,97$.

Depuis deux ans au Québec, les commandes en ligne d’aliments devaient être cueillies en magasin par les clients; une pratique en cours actuellement chez Provigo et Maxi. Métro et IGA, pour leur part, ont opté pour la livraison.

Au Canada, c’est le Québec  qui est la dernière province à pouvoir obtenir ce service de Walmart. Ce service a été lancé il y a trois ans déjà,  dans la grande région de Toronto. Walmart affirme que ce long délai est dû au fait que la compagnie « cherchait le bon partenaire pour la livraison ».

Ailleurs au Canada, le Walmart a retenu les services d’Instacart, mais cette entreprise américaine n’est pas implantée au Québec.

Walmart a donc opté pour la compagnie Foodora, qui se spécialise dans la livraison de repas concoctés par des restaurateurs. C’est la première fois que Foodora livrera de l’épicerie, a affirmé à La Presse sa porte-parole Sadie Weinstein.

Le Québec n’aura cependant pas encore droit au même service qu’ailleurs au pays. Le 15 août dernier, Walmart avait annoncé qu’il proposait maintenant la livraison en seulement une heure à partir de 200 de ses magasins au Canada… mais aucun n’est situé au Québec. 

Ici, la livraison ne pourra se faire que le lendemain de la commande, ou être planifiée jusqu’à 21 jours.

Pour recevoir une commande Walmart à la maison, il en coûtera 9,97$ aux consommateurs. Selon Cyrille Ballereau, avec ce prix, Walmart est « super bien positionné pour répondre à la demande des clients ».

Monsieur Ballereau explique que, si cette somme peut sembler élevée, elle «  inclut la sélection, la préparation, l’emballage et la livraison ».  Il affirme aussi qu’il n’y a ici  « aucuns frais d’abonnement » ni « aucune majoration de prix ». Les prix sont les mêmes en magasin, en ligne et dans l’application mobile.

« C’est une offre globale qui permet de ne pas avoir de coûts cachés », résume le dirigeant.

Adobe Stock

Sur les 71 magasins Walmart québécois, 59 incluent une épicerie complète. Deux succursales supplémentaires seront converties d’ici la fin de l’année.

Le déploiement des Supercentres (c’est-à-dire les Walmart abritant une épicerie complète) a permis à la compagnie de gagner d’importantes parts de marché au fil des ans. Elle talonne ainsi Empire, qui occupait le deuxième rang, en 2016.

Mais est-ce que les commandes en ligne sont si fréquentes au Québec? En juillet, le CEFRIO déclarait qu’environ 7 % des Québécois avaient acheté des aliments en ligne entre décembre 2018 et février 2019. Ce qui inclut l’épicerie, mais également les boîtes-repas de type Goodfood et les paniers de légumes bios.

« On peut donc dire que le commerce électronique dans le domaine de l’alimentation au Québec en est à ses balbutiements », a affirmé le CEFRIO, tout en ajoutant que « très marginal, le commerce en ligne de produits d’alimentation est appelé à croître de façon importante ».

Est-ce qu’un autre géant voudra entrer dans l’offre des commandes d’aliments en ligne? En ce moment, au Québec chez Costco, l’offre en ligne d’aliments est trop limitée (à cause de l’absence de produits frais) pour que l’on puisse y faire une réelle épicerie. En Ontario toutefois, la chaine offre la livraison de certains aliments en deux heures, ce qui laisse croire qu’un service du genre pourrait finir par être proposé ici aussi.

Une histoire à suivre...

Partager sur Facebook
0 0 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: La Presse
Crédit Photo: Adobe Stock