Cuisine : 7 traditions culinaires d'antan qui reviennent à la mode de nos jours

7 traditions culinaires d'antan qui reviennent à la mode de nos jours

Vous souvenez-vous de la fameuse boîte à pain et de la baratte à beurre?

Publié le par Trucs et Bricolages dans Cuisine
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Votre grand-mère ou votre mère étaient sans doute des reines dans leur cuisine, maniant tous ces objets aujourd'hui quelques peu méconnus. Vous vous souvenez probablement de pratiques culinaires qui ont été délaissées avec le temps. 

Tout est devenu automatisé et les gadgets de cuisine se sont grandement modernisés. Vous vous souvenez peut-être de cette machine pour hacher la viande ou de la fameuse boîte à pain? Depuis quelques années, les anciennes pratiques de nos mères et nos grands-mères fascinent à nouveau et reviennent à la mode.

1. Hacher la viande.

À l'époque, on ne trouvait pas de viande hachée à l'épicerie et les pièces de viande étaient soigneusement hachées à la main grâce à un instrument culinaire appelé le hachoir à viande. Celui-ci a été inventé au dix-neuvième siècle et fonctionnait à l'aide d'une manivelle actionnée avec la main. Les broyeurs manuels ont été remplacés par des hachoirs électriques et rares sont les personnes qui le font eux-même aujourd'hui. 

Source image : Pixabay

2. Attendrir la viande avec un maillet.

Si certaines personnes attendrissent encore la viande de nos jours, il s'agissait d'une pratique beaucoup plus répandue à l'époque. À l'aide d'un maillet en métal, la viande était martelée afin d'être amincie. La pièce de viande s'élargissait en devenant plus mince, ce qui contribuait au succès de certaines recettes. De plus, cela avait également pour but de rendre la viande plus facile à mâcher et à digérer.

3. Utiliser un percolateur pour faire du café.

Encore une fois, voici un article de cuisine qui fait un grand retour dans nos maisons. Le percolateur a fait son apparition en 1880 et permettait de préparer un excellent café sur la cuisinière. Si l'usage du percolateur revient en force, c'est en raison de l'arôme particulièrement savoureux du café qui est ainsi produit.

Source image : Pixabay

4. Faire son propre beurre.

Le beurre fait maison, quel délice! Vous avez peut-être déjà entendu votre grand-mère évoquer le temps de la baratte à beurre. Il s'agissait d'une tâche assez fastidieuse. Faire son propre beurre prenait du temps, mais cela n'avait rien de comparable avec les briques de beurre qu'on trouve aujourd'hui à l'épicerie. Il était bien plus léger et crémeux!

5. Fouetter avec un mélangeur entièrement manuel.

Vous vous rappelez peut-être avoir vu un mélangeur manuel dans la cuisine de votre aïeule. Il fallait user de patience pour battre la crème afin de la fouetter! Et si vous étiez sage, votre grand-mère vous laissait peut-être lécher les restes de crème sur les fouets intégrés...

Source image : Wikimedia Commons

6. Préparer des conserves.

À l'époque, on évitait le gaspillage en conservant tous les produits frais issus des récoltes grâce aux conserves faites maison. De la sauce tomate en passant par les confitures et les marinades, tout était soigneusement mis en conserve et pouvait se garder durant des mois et des mois. C'est un art qui s'était un peu perdu, mais depuis quelques années, de nombreuses personnes ont redonné leurs lettres de noblesse aux conserves faites maison.

7. Entreposer le pain dans une boîte à pain.

On en trouve dans les brocantes et les boutiques d'articles usagés et certains les collectionnent comme de véritables antiquités! Jusqu'à ce que le pain soit fabriqué commercialement et ensaché, les gens conservaient le bon pain frais dans une boîte à pain. Celle-ci était pratiquement toujours rangée bien en évidence sur le comptoir de la cuisine.

Partager sur Facebook
0 0 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: https://tiphero.com/
Crédit Photo: Pixabay